Ruralité et association

Les « territoires ruraux » sont notre milieu, notre origine, notre ressource, notre lieu de vie… Mais loin de se réduire à un lieu de la permanence et de la tradition comme le véhicule volontaire un imaginaire plutôt urbain, les mondes ruraux sont en pleine évolution. Le monde associatif rural  doit chercher à comprendre ces évolutions et à cerner les enjeux démocratiques qui en découlent afin d’adapter ses propositions et ses pratiques.

Accueil » Pages Thématiques » Ruralité » Ruralité et association

De quoi parlons-nous quand nous parlons de territoire ? L’approche est géographique, mais aussi identitaire. Aujourd’hui les situations sont devenues très complexes, beaucoup plus qu’il y a une trentaine d’années. Les modes de vie d’autrefois se sont transformés, les ruraux sont devenus beaucoup plus mobiles, ils subissent eux aussi les effets de la mondialisation.

La planète est devenue un village, dit-on. C’est à dire que le temps, les distances se raccourcissent, que les populations bougent, changent, que la Chine est à portée de main, présente dans nos grandes surfaces… Cette évolution du monde extrêmement rapide, qu’on ne maîtrise absolument pas, nous rend parfois pessimistes, entraîne parfois des réponses se traduisant comme autant de replis sur soi, replis sur sa « tribu » ou en tout cas sur ses certitudes.

En action

Monde rural

Qu’est devenu le monde rural ? Ou plutôt que deviennent LES mondes ruraux ?

Souvent, la campagne est définie en opposition à la ville. En tout cas, il s’agit de 80% du territoire français qui ne peut plus se résumer à des espaces d’activités uniquement agricoles, ni pour autant à de simples espaces d’extension d’un monde urbain conquérant et vainqueur.

Depuis les années 1970, nous voyons se conjuguer des mouvements complexes. Ici l’espace rural s’urbanise (lotissements en périurbain), ailleurs des nouveaux habitants, rompant avec le modèle urbain et les trajectoires sociales qui leur sont promises, tentent d’inventer de nouveaux modes de vie économiques, sociaux, familiaux, conjugaux à la campagne. Ailleurs encore, des habitants sont repoussés aux confins des villes ou s’en éloignent de leur plein gré tout en gardant des logiques et des mobilités centrées sur la ville. Tous ces mouvements s’entrecroisen, s’entrechoquent même et s’accompagnent de changements significatifs en terme d’appropriation de l’espace, de sociabilités,  de conflits d’usage, etc.

Ces évolutions influencent nos pratiques associatives d’éducation populaire visant à élaborer une démarche qui pousse chaque citoyen d’un territoire à devenir acteur engagé de son avenir au service d’un développement solidaire, durable et éthique des territoires ruraux.

La CNFR tente d’accompagner leur réflexion en organisant des temps de formation, en lançant des expérimentations ou des études, ou encore en organisant des temps de rencontres entre acteurs ruraux venus d’horizon différents.

Comprendre

  • Quelques échos de l’Université rurale Nationale Libère ta Parole (Angers le 02 juin 2018) : Télécharger
  • Les foyers ruraux en territoires péri-urbains (étude) : Télécharger
  • Stratégie d’éducation populaire à l’échelle de l’intercommunalité (étude) : Télécharger

Prochains événements "Ruralité"

Pour aller plus loin ...

Le Service Civique

Dernière mise à jour : 21 Nov 2019 à 10:53

Parole Partagée

Dernière mise à jour : 02 Mar 2020 à 17:17

Cinéma et éducation à l’image

Dernière mise à jour : 21 Nov 2019 à 10:51

BAFA/BAFD

Dernière mise à jour : 21 Nov 2019 à 10:47

L’immatriculation tourisme, pour qui ? pourquoi ?

Dernière mise à jour : 21 Nov 2019 à 11:19

Boîte à outil

Dernière mise à jour : 21 Nov 2019 à 10:48

Droits culturels et éducation populaire

Dernière mise à jour : 21 Nov 2019 à 10:52

Solidarité

Dernière mise à jour : 21 Nov 2019 à 10:58

Dans l'actu

Pandémie Covid-19 : votre activité économique est impactée

Pandémie Covid-19 : votre activité économique est impactée

Afin de lutter tous ensemble contre la propagation du coronavirus et soutenir nos soignants et notre système de santé mis à rude épreuve, nous devons limiter nos sorties au strict minimum, même nous savons bien que ce n'est facile pour personne. Au-delà de la bonne...